Saumon aux pois chiches ou saumon à la marocaine

61482_10151273647789043_57808033_n

image

Bonjour à tous,

Voici la recette du fameux saumon à la marocaine. Un saumon fondant aux pois chiches subtilement piquants, de petits poivrons goûteux, le tout sur un confit d’oignons citronné parfumé à la coriandre. Un classique chez nous depuis des générations en guise de poisson de shabbat. On ne s en lasse pas! 

Saumon aux pois chiches (aussi appelé saumon à la marocaine)

Pour cette recette il vous faudra :

Un bocal de pois chiches

harissa

sel

cumin huile d’olive

un gros citron jaune

coriandre fraîche

un gros poivron rouge ou orange

4/5 pavés de saumon sans peau

une tomate moyenne

un peu de coulis de tomate

1- Retirer les peaux des pois chiches en les plongeant dans de l’eau tiède et les frottant doucement entre les mains pour retirer les peaux. Les peaux vont remonter à la surface elles pourront être retirées aisément à la main, égoutter les pois chiches puis recommencer l’opération jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de peaux. Rincer, bien égoutter et assaisonner avec du sel, un peu de cumin, une bonne cuillère à café d’harissa, huile d’olive, le jus d’un demi-citron et de la coriandre fraîche ciselée finement. Réserver.

2- Faire griller le poivron (j’ai pris ici un poivron orange pour changer du rouge, mais les poivrons rouges restent mes préférés).

3- Dans une poile assez profonde pour laquelle vous aurez un couvercle qui convient, faire revenir un oignon puis le faire confire avec un peu de sucre en poudre. Couper une tomate fraîche ajouter un peu de coulis de tomate, sel, coriandre (pas beaucoup de coriandre y’en a déjà dans les pois chiches). Verser la préparation sur les oignons confits, ajouter les pois chiches couvrir et laisser mijoter le tout un bon quart d’heure à feu moyen.

4- Déposer le poivron grillé coupé en quatre sur les pois chiches, déposer les pavés de saumon, arroser avec le jus d’un demi-citron ou en déposant des morceaux de citron épluché par ci par là.

saumon-pois-chiches

Ajouter si nécessaire un fond d’eau (mais vraiment un fond), couvrir 7-8 min puis découvrir laisser mijoter jusqu’à évaporation. Pas plus de cuisson pour un saumon fondant.

Et voilà c’est prêt!

Pour celles et ceux qui connaissent la recette d’origine du poisson à la marocaine vous verrez que j’ai un peu modifié la recette principalement concernant le temps de cuisson du saumon que je trouve trop long pour du saumon dans la recette d’origine.

Cette recette est l’une de mes recettes préférées, essayez vous comprendrez pourquoi 😉

Naomie

Publicités

Nougat Blanc

nougat blanc

Exemple présentation : plateau rond avec des truffes au chocolat au centre et des nougats blancs autour, ça a fait son effet, tout a été englouti 🙂

présentation table

Bonjour à tous,

Aujourd’hui j’ai testé la fabrication du nougat blanc. La recette est tirée du blog de mon amie Margarette, le blog piroulie, je vous recommande d’ailleurs ce blog exceptionnel, les recettes sont très bien expliquées, étape par étape, c’est une vraie mine d’or pour la cuisine cacher.

Ce nougat blanc est vraiment délicieux et a, en toute objectivité, le goût exact du nougat que l’on trouve dans le commerce. La réalisation de ce nougat demande un peu d’entrênement, la texture finale ne doit être ni trop molle ni trop dure et c’est pas évident à trouver le juste milieu, tout se joue à la préparation du sirop, sa température doit être précise, c’est pour cela qu’un thermomètre de cuisine est conseillé. Si vous ne réussissez pas du premier coup aucune inquiétude le goût délicieux du nougat y sera tout de même et comme dit mon mari dans le ventre c’est pareil 😉

Alors la recette :

Ingrédients

– 175 g de miel doux ( j’ai mis du miel toutes fleurs assez doux sinon c’était trop fort à mon goût)
– 300 g de sucre en poudre
– 2 càs d’eau
– 1 blanc d’oeuf
– 200 g d’un mélange de noisettes, de pistaches et d’amandes non salées ( mais vous pouvez ne mettre que les fruits secs que vous aimez)
– 2 feuilles de pains azymes (appelée aussi feuille d’hostie)

Réalisation

Faire revenir les fruits secs au four à 150 ° en commençant par les noisettes et les amandes puis en rajoutant au bout de 10-15 minutes les pistaches qui cuisent beaucoup plus rapidement (surveillez attentivement ça brûle vite ou faite les griller sur une poêle)

Mélangez le miel, le sucre et l’eau dans une petite casserole et faire chauffer très doucement pour faire bien fondre le sucre
Montez la température jusqu’à ce que le sirop atteigne environ 140° -il vous faut un thermomètre- (B.Dauphin préconise 143°,certains 145°)
Retirez aussitôt du feu (attention si votre sirop n’est pas assez cuit le nougat sera trop mou et collant et si vous le laissez cuire trop longtemps il va brûler ou le nougat sera trop dur)

Monter le blanc en neige très ferme et rajouter doucement le sirop : n’ayez aucune crainte votre blanc ne va pas retomber au contraire il va bien monter en moussant.

Rajoutez les fruits secs puis versez la préparation dans un moule en silicone ou dans un moule tapissé d’une feuille d’hosties (insert Naomie Cook : pour moi un moule en silicone rond pour cake), tassez et lissez à l’aide d’un couteau ou d’une cuillère, posez éventuellement une feuille d’hostie par dessus et tassez à nouveau.

Remarque : Si votre nougat est trop mou,avant de rajouter les fruits secs vous pouvez le dessécher au bain-marie, pour cela mettre le nougat dans une casserole sur feu très doux (sur ma plaque à induction th 1) et le dessécher en remuant constamment avec une cuillère en bois en veillant bien à ne pas brûler. A défaut de plaque électrique, ce desséchage de la masse peut être réalisé au bain-marie en posant le récipient sur une casserole d’eau en ébullition.
Quand la masse se détache du fond, la température idéale est atteinte.
Retirer du feu puis rajouter les fruits secs avec une cuillère en bois. (Bernard Dauphin)

Laissez refroidir au réfrigérateur ou dans votre cuisine s’il fait frais puis coupez en morceaux à l’aide couteau (j’ai trempé la lame dans de l’eau bouillante pour que ce soit plus facile et j’ai fait des croisillons au dessus de mes nougats)

Remarque
Le nougat a tendance à se ramollir si on le conserve quelques jours sauf si il a été bien desséché donc ne le conservez pas trop longtemps ou enrobez le de chocolat noir

Pour voir la recette sur le blog piroulie c’est ici : recette sur le blog piroulie

Le nougat blanc peut être fait sans problème pendant pessah car ne contient aucun ingrédient « hametz » ou pour la mimouna en guise de zaben.

Voilà j’espère que cette recette vous aura plu et vous servira peut-être.

Naomie

Harosset

Harosset

La Harosset est utilisée pendant le seder de Pessah, elle se mange avec de la salade, sur de la matsa (galette) ou pour les amateurs tout simplement à la cuillère 🙂

Cette recette est celle de ma maman, cette année je la prépare moi même pour la première fois et je partage avec vous le résultat. La recette est simple et délicieuse, même les enfants l’ont mangé volontiers 😉

Harosset

200g de dates (attention vérifier une à une la présence ou non de verres, jeter les véreuses)
150g de noix
100g d’amandes enondées
100g de noisettes
1 pomme
le jus d’une demi orange
2 cas de vin rouge au moment de servir

Mixer les noix, les amandes, les noisettes, les dates. Couper la pomme en petits morceaux et la mixer. Mélanger le tout ajouter le jus d’orange
Au moment servir incorporer le vin rouge

Bonnes fêtes de Pessah à tous !!

Naomie

Beignets de Hanouka (sous toutes ses formes :)

32387_10151284941004043_115601787_n 197921_10151276285399043_2015797506_n beignets2beignets3beignets5beignets6beignets_chocolats_pralinesbeignets_religieuses

Bonjour à tous !

J’ai le plaisir de partager avec vous une excellente recette de beignet, de toutes celles que j’ai pu essayer c’est de loin celle-ci la meilleure ! La recette est absolument inratable. Ces beignets ultra moelleux feront le plaisir de toute la famille, une recette incontournable pour Hanouka. Vous allez vous régaler 😉

Beignets

•650-700g farine ordinaire
•20g levure fraîche de boulangerie
•2 oeufs
•1 verre d’eau tiède (140ml)
•1 verre de lait ou lait de soja tiède (140ml)
•1/2 verre d’huile (60ml)
•1 pincée de sel
•40g sucre
•1 sachet sucre vanillé
•sucre glace ou autre pour garnir

Dans une grande jatte, mélanger la farine, le sel et les sucres. Creuser un puits au centre et y verser les liquides, la levure émiettée et les oeufs (on peut aussi au préalable délayer la levure dans l’eau ou le lait). Mélanger à la spatule ou à la main  jusqu’à formation d’une boule de pâte homogène. Pétrir quelques minutes au robot (kenwood pour ma part) ou à la main, pour que la pâte devienne souple et élastique. Couvrir et laisser lever 1h30.
Verser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, l’aplatir avec la paume de la main puis l’étaler délicatement avec le rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 1cm environ. Découper des ronds avec un verre de 7-8cm de diamètre. Couvrir et laisser lever 30min à 1h (bien fariner le plan de travail et veillez à espacer les ronds de pâte afin d’éviter, qu’une fois gonflés, ils ne se collent entre eux).
Faire chauffer l’huile: un petit bout de pâte plongée dedans doit remonter immédiatement sans dorer trop vite. Faire frire les beignets 3 ou 4 à la fois selon la taille de la friteuse: dès qu’ils sont dorés d’un coté, les retourner pour cuire l’autre face. Egoutter sur des feuilles de papier absorbant.
Avant de servir, saupoudrer de sucre glace, fourrer de confiture ou gelée de fraises diluée dans un peu d’eau chaude à l’aide d’une seringue à pâtisserie

Astuce : On peut également découper la pâte à l’emporte pièce pour réaliser de jolis formes de beignets. C’est original et très esthétique ! J’ai utilisé ici un emporte pièce en forme d’étoile et de coeur et recouvert de chocolat fondu au pinceau, la déco est faite à la poche à douille avec de la chantilly et du sucre colorés (colorant rose).

beignets5

Une idée originale : Vous pouvez réaliser des beignets en forme de religieuses en les fourrant à la crème pâtissière et en les recouvrants de crème chocolat (comme les religieuses quoi!).

beignets_religieuses

Pour cela il vous faudra deux tailles d’emporte pièce rond, j’ai utilisé un grand verre de 8 cm de diamètre et un emporte pièce de 4cm de diamètre.

Pour la crème pâtissière j’ai choisi l’excellente recette d’un de mes blog préférés, le blog de mon amie piroulie (j’ai utilisé la version parvé avec du lait de soja) :

Ingrédients:

– 25 cl de lait ou de lait de soja
– 2 jaunes d’oeufs
– 20 g de maïzena (ou de farine)
– 2 sachets de sucre vanillé ou une gousse de vanille
– 2-3 cuillères à soupe de liqueur de mirabelle ou de poires william ou de kirsch ou de rhum (facultatif mais que je mets systématiquement quand j’utilise du lait de soja)
– 50 g de sucre en poudre

Réalisation :

Porter à ébullition le lait avec la gousse de vanille.
Mélanger les jaunes d’oeufs, la maïzena, le sucre dans une casserole.
Verser le lait sur ce mélange en remuant sans arrêt avec une cuillère en bois et remettre sur le feu jusqu’à ce que le mélange épaississe (environ 4-5 minutes). Attention le fond brûle très vite si le feu est trop chaud. Rajouter la liqueur en fin de cuisson. Laisser refroidir.

Ensuite pour la crème chocolat :

Il s’agit de la même crème chocolat que j’utilise pour faire mes tartelettes au chocolat (cliquer pour la recette). La texture bien lisse et brillante, est parfaite pour un bel effet. C’est une recette du blog piroulie.

Ingrédients :

– 200 g de chocolat noir
– 20 cl de crème fraîche ou de nutriwhip (insert Naomie Cook j’ai utilisé une petite brique de crème de soja 20cl pour une version parvé)
– 40 g de beurre ou de margarine (insert Naomie Cook ou margarine goût beurre pour une version parvé)

Faire fondre le chocolat au bain-marie avec le beurre, puis y ajouter la crème fraîche (ou le nutriwhip ou la crème soja). Mélanger pour obtenir une préparation bien homogène. Laisser tiédir. Pour recouvrir les beignets il suffit de tremper le haut des beignets dans la crème chocolat vous n’aurez plus qu’à coller le petit sur le grand et à décorer comme vous aimez ! Ici j’ai utilise de la crème chantilly à la poche à douille et du pralin en poudre.

Remarque : les beignets se congèlent très bien ! une fois frits sans sucre, ni déco, ni rien les introduire dans un sac plastique propre et les mettre au congélo. Ensuite comment ça se passe : c’est très simple, une heure et demi avant de servir les sortir du congélo, les déposer a un a un sur un plateau (surtout pas les uns sur les autres), les laisser décongeler. Pendant ce temps, préchauffer son four à 180, éteindre le four, introduire les beignets une dizaine de minute. Ensuite vous pouvez passer à la déco : sucre glace, glaçage, chocolat … Ils seront aussi bons qu’au premier jour !

Avec cette recette on peut également réaliser de délicieux fricassés (spécialité tunisienne). Pour la recette complète des fricassés cliquez ici.

fricassés

Crevettes confites à la provençale (substitut de crevettes)

crevettes provencale

Crevettes confites à la provençale à déguster en entrée tièdes de préférence ou en plat (cette fois bien chaudes) accompagnées d’un riz blanc.

Ingrédients :

Un paquet de 600g de substitut de crevettes surgelées

2 oignons rouges

un peu de sucre en poudre

15/20 olives cassées à la provençale

1 tomate + 5 cas de coulis de tomates

1 cas (cuillère à soupe) de vinaigre à l’estragon

Herbes de provence

Basilic frais ciselé

paprika, sel

1 cac (cuillère à café) d’harissa (facultatif)

Préparation :

Émincer les oignons rouges, les faire braiser dans une poile antiadhésive bien chaude. Ajouter 2 cas à soupe d’huile d’olive, mélanger, laisser rougir à feu doux. Saupoudrer de sucre en poudre et laisser confire toujours à feu doux.

Ajouter ensuite l’ensemble des épices : herbes de provence, basilic frais, paprika, sel, harissa (facultatif). Mélanger le tout puis introduire le coulis de tomate et la tomate épluchée/coupée en cubes.  Et enfin incorporer la cas de vinaigre à l’estragon.

Déposer dans cette préparation les crevettes (inutile de les décongeler au préalable) les mélanger à la sauce de manière à bien les en imprégner.  Couvrir et laisser mijoter à feu doux environ 20 min. Enfin ajouter les olives couvrir et laisser mijoter à nouveau 10 min. Surveiller régulièrement et mélanger si besoin, les crevettes ne doivent pas coller le fond de la poile, si c’est le cas ajouter un fond (mais vraiment un fond) d’eau (je n’ai pas eu besoin personnellement d’ajouter d’eau).

Voilà j’espère que la recette vous plaira, qu’elle vous servira (peut-être), que le résultat vous régalera (assurément) 🙂

Cheesecake, gâteau au fromage avec cuisson

Cheesecake

J’ai testé l’une des meilleures recettes du blog piroulie, la recette du cheesecake nappé de crème fraîche. Cette recette est vraiment excellente mais voilà bientôt la plage, le maillot et autres festivités :), je me devais de réduire les frais côté calories. Alors voici voilà la recette allégée d’un excellent cheesecake, il est tout aussi délicieux, c’est bluffant !

Pour une recette encore plus allégé on peut cuire la crême sans fond, j’ai testé également, ça se mange tout seul 🙂

INGRÉDIENTS (pour un moule de 25 cm de diamètre)

Fond de tarte 2 (c’est ma recette préférée de fond de tarte) 

– 1 oeuf entier + 1 jaune
– 75 g de beurre (insert Naomie Cook : 50g de beurre)
– 150 g de farine
– 40 g de sucre en poudre (ou plus si vous aimez une base sucrée)
– 1/2 sachet de levure chimique
– 1 sachet de sucre vanillé

Garniture au fromage
– 14 petits suisses (840 g) (insert Naomie Cook : j’ai mis 6 petit suisses natures et 450 de fromage blanc 0% bien égoutté)
– 8 kiris (160 g) (insert Naomie Cook : 5 kiris)
– 10 cl de crème fraîche (facultatif) (insert Naomie Cook : je n’ai pas mis de crème fraîche)
– 5 oeufs
– 200 à 250 g de sucre en poudre (insert Naomie Cook : 150g de sucre)
– 2 cuillères à soupe bombées de farine + 2 cuillères à soupe d’instant pudding*
– 4 sachets de sucre vanillé ou 2 cuillères à café d’extrait de vanille liquide

Nappage (insert Naomie Cook : pour une recette allégée je n’ai pas fait le nappage)
– 40 cl de crème fraîche épaisse
– 2 sachets de sucre vanillé
– 3 cuillères à soupe de sucre roux en poudre
– 1 cuillère à soupe d’instant pudding ou de farine
– 6 à 8 petits beurres à émietter au dessus du gâteau (facultatif)

PRÉPARATION

Fond de tarte

Mélangez tous les ingrédients dans un saladier
Vous devez obtenir une pâte collante que vous aurez du mal à étaler avec le rouleau à pâtisserie : il faut bien fariner le plan de travail et le rouleau.
Étaler la pâte sur le fond du moule et éventuellement sur les cotés (pas trop épaisse) (insert Naomie Cook : ma pâte est peut-être un peu trop épaisse, je tenais absolument à caser toute la pâte :p)

Préchauffer le four à th 180 °.

Garniture
Travailler les petits suisses bien égouttés avec les kiris jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse.
Ajoutez le sucre en poudre, le sucre vanillé ou l’extrait de vanille puis fouetter jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
Ajoutez la farine puis les oeufs un par un sans cesser de battre (pour un gâteau plus mousseux battre les blancs en neige ferme avec la moitié de sucre en poudre et les incorporer en dernier en 3 fois).
Verser délicatement l’appareil sur le fond de biscuits et faire cuire 60 min au four en baissant la température à 160 ° au bout d’1/4 heure : le gâteau doit être doré.

Pour plus d’informations voici le lien vers la recette du blog piroulie

Nougat glacé (recette parvé possible)

Nougat glacéNougat glacénougat_glace_fraises

Nougat glacé, qui n’aime pas le nougat glacé ! Voici la recette que je fais régulièrement, la recette est inratable, simple et rapide pour un résultat vraiment délicieux. C’est l’une de mes recettes préférées !

La recette est parvé, idéal pour un dessert « shabbatique » mais on peut aisément réaliser la recette au lait avec de la crème liquide à monter, type crème fleurette.

NB : avec l’expérience j’ai volontairement diminuer la quantité de sucre et de miel, les quantités rendaient le résultat vraiment trop sucré

Recette

3 œufs

150g pralin en poudre + environ 50g pour la déco

50g de noisettes grillées

50g de pistaches grillées (mais je n’en trouve pas toujours alors j’augmente la quantité de noisette en remplacement)

30g de sucre

60g de miel

400g chantilly (pour une recette parvé j’utilise la chantilly de chez Tnuva que l’on trouve au rayon frais chez Naouri)

60g de halva coupé en petit morceaux (facultatif, mais si vous en trouvez c’est délicieux, merci ma belle-soeur pour cette excellente idée)

Séparer les blancs des jaunes

Faire mousser les jaunes avec le sucre

Faire chauffer le miel dans une casserole à feu doux, laisser tiédir

Monter la chantilly (la chantilly doit être bien froide pour qu’elle monte bien)

Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et ajouter en filé le miel tout en mélangeant

Les blancs en neige ferme :

blanc_neige

Incorporer le pralin en poudre dans la chantilly, puis les noisettes, les pistaches, les jaunes, la halva. Incorporer le mélange en 4 ou 5 fois dans les blancs sans les casser (soulever la préparation de bas en haut à l’aide d’une spatule en silicone pour bien répartir le mélange sans faire tomber les blancs)

Mettre au congélo pendant au moins 6h (avec ces quantités on remplit par exemple une barquette en aluminium de 2L).

A servir avec un coulis de fruit rouge ou sur un caramel liquide, saupoudrer de pralin en poudre pour la déco.