Dafina, recette inratable !

Bonjour à tous !

C’est avec grand plaisir que je reviens aujourd’hui sur mon blog pour partager avec vous une recette qui m’a été très souvent demandée, il s’agit de la recette de la DAFINA (Sh’khina). 

Il s’agit d’un plat typiquement marocain que les juifs Marocains préparent pour le samedi matin. Ce plat absolument délicieux qui, après sa préparation avant l’entrée du Shabbat soit vendredi matin, poursuit sa cuisson pendant une nuit sur une  plaque  électrique afin d’obtenir une caramélisation parfaite. Aujourd’hui toutes les origines confondues se régalent avec ce plat !

Après plusieurs tentatives, j’ai élaboré cette recette qui est absolument inratable et c’est avec plaisir que je la partage ici avec vous !

Si vous suivez à la lettre la préparation je vous garantie un résultat parfait !

J’ai pris de nombreuses photos pour illustrer la façon de faire. Vous verrez qu’il n’y a vraiment rien de compliqué et que tout le monde peut reussir sa DAFINA !

Alors c’est parti 🙂

Recette pour 6/8 personnes environ :

Tout d’abord deux étapes importantes à reussir absolument car c’est dans la réussite de ces étapes que réside la réussite de notre DAFINA !

1- La préparation du caramel, pour cela j’utilise un oignon : dans un grand faitout bien large, mettre 2/3 cas d’huile de tournesol, placer un gros oignon coupé assez finement et laisser l’oignon se déshydrater en remuant de temps en temps.

1-dafina

2- Pendant ce temps on prépare les pois chiches, environ 300g : on les rince bien et retire les peaux (faute de temps, j’utilise des pois chiches en bocal). Ensuite on les incorpore avec les oignons et on ajoute les épices : paprika, un peu de cumin, poivre (si vous aimez), sel et 1 cas bombée de sucre en poudre. On mélange le tout et on laisse caraméliser environ 10 min, les pois chiches doivent prendre déjà une belle couleur marron.

2-dafina

3- Une fois les pois chiches auront bien marronés, on incorpore la viande : la viande est à incorporer dés le début de la préparation car elle participe fortement au bon goût de la préparation. Ici j’ai mis du poulet préalablement rôti et désossé ainsi que de la viande rouge en morceau préalablement cuite. Mais vous pouvez également mettre des morceaux de viande crue (paleron ou basse côte), cette fois ci j’ai voulu varier :). Ajouter un fond d’eau avec la viande, pas beaucoup juste un fond, afin de poursuivre la caramélisation de la préparation.

3-dafina

Vous remarquerez la belle couleur qu’a pris déjà la préparation ! Vous pouvez alors et dés à présent être rassurée de la réussite de votre DAFINA!

4- Ensuite les étapes sont simples et s’enchaînent : on ajoute les pommes de terre, je choisis toujours de la blanche ferme et les plus petites du paquet.

5- On prépare les sachets de blé et riz : j’utilise des sacs de cuisson sprécifiques comme présenté en photo.

4-dafina

Le riz, choisir du riz complet qui tient mieux à la cuisson plutôt que du riz classic que vous retrouverai vraiment trop cuit au moment de servir. Pour environ 1 verre plein : je le vérifie grin à grin dans une assiette plate (c’est à faire car attention il peut y avoir des vers j’en ai déjà trouvé) puis je rince bien dans une passoire métallique. Je place le riz dans un sac est j’ajoute les épices : curcuma, sel, 1 cas d’huile de tournesol, un petit oignon ou 2 gousses d’ail  ou encore de l’ail en poudre (que j’utilise cette fois-ci).

5-dafina

Ensuite je double d’eau et je ferme le sac en faisant un noeud le plus haut possible.

6-dafina

Attention : ne pas percer le sac avec un aiguille comme certains le font car j’ai remarqué que le riz cuit trop ainsi, juste fermer le sac et le placer dans la marmite avec le noeud à l’extérieur (je vais mettre une photo un peu plus bas).

Le blé, pareil que le riz : je le vérifie, le rince et le place dans un sac. Epices un peu différentes ; paprika, sel, 1 cas d’huile de tournesol, ail. Je double d’eau et je ferme le sac.

7-dafina

8-dafina

Je place le sac dans la marmite avec les nœuds à l’extérieur afin de tenir les sacs avec le couvercle.

9-dafina

6- Et enfin dernières étapes, on introduit les oeufs et les dates : compter 1 oeuf par personne, bien les rincer et les placer dans le faitout. Et je place au dessus également deux dates mielleuses pour que la belle couleur et le bon goût se propage également dans le haut de la préparation.

10-dafina

Ensuite on met de l’eau chaude sur la préparation, je ne recouvre pas d’eau, juste comme en photo et je place le couvercle. Attention on laisse cuire sur un feu très doux.

11-dafina

Une heure plus tard la belle couleur marron commence déjà à venir et l’eau s’est évaporée, je remets à niveau d’eau comme en photo ci-dessous et je couvre :

12-dafina

Une heure plus tard voici le résultat :

13-dafina

Ajouter à nouveau de l’eau, et à ce niveau là, si vous avez cette belle couleur, vous pouvez être sûr de retrouver une dafina parfaite samedi matin !

Avant l’entrée de shabbat, on place la marmite sur la plaque électrique et on laisse la cuisson se poursuivre jusque samedi midi. Prenez soin de vérifier le niveau de l’eau samedi matin, il faudra certainement en ajouter sinon le fond risque de brûler.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très bon appétit et un bon Shabbat aux concernés !

A très vite sur mon blog!

Naomie

 

 

Publicités

Mousseline de pomme de terre et patate douce, une entrée chaude salée/sucrée à savourer !

mousseline_pomme_de_terre_patate_douce

Bonjour à tous,

Je suis absolument ravie de revenir enfin sur mon blog pour vous partager une excellente recette qui a fait l’unanimité !

Je vous propose une entrée chaude salée/sucrée qui saura conquérir les papilles de chacun et chacune !

Il s’agit d’une recette de mousseline double saveur revisitée par mes soins 🙂

–>> Pomme de terre et patate douce sur une savoureuse confiture d’oignons aux épices, c’est parti !!

Les ingrédients pour 4/6 personnes (selon l’appétit 🙂 

500g de pomme de terre (Yukon Gold de préférence)

300g de patate douce

1 gros oignon

15cl de crème liquide ou crème soja pour une recette parvé (facultatif)

épices à choisir selon votre goût, pour ma part : paprika et curcuma

un peu de sucre en poudre

2 cas d’huile de tournesol

sel

Préparation :

Placer un grand faitout sur le feu, une fois chaud placer l’oignon et la patate douce coupée, laisser braiser 5/6 min puis ajouter l’huile, mélanger.

Ajouter les épices et le sel, mélanger.

Ajouter les pommes de terre préalablement épluchées et coupées, mélanger.

Ajouter le sucre en poudre et laisser confire le tout tout en surveillant et mélangeant régulièrement.

Le tout doit être bien confie, c’est cette étape qui rend le résultat si délicieux.

Couvrir au trois quart d’eau chaude, placer le couvercle sur le faitout et laisser cuire sur un feu doux jusqu’à moitié évaporation, soit environ 40 min.

C’est à ce moment là qu’on incorpore le lait, mais cette étape reste facultative.

Découvrir la préparation, laisser un peu s’évaporer et mixer soigneusement la préparation, ajouter une cas d’huile d’olive, mixer à nouveau.

Faire à nouveau mijoter environ 10 min, sur un feu très doux tout en mélangeant régulièrement, cela donnera une texture ultra lisse et savoureuse.

Et voilà c’est prêt ! Bonne dégustation et j’attends vos retours les amis 😉

A très vite !!

Naomie

Mousse au chocolat au sucre de coco, un délice !

mousse_au_chocolat_sucre_coco

 

Bonjour à tous !

Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui avec une recette sucrée qui réconciliera tout le monde au moment du dessert, j’ai nommé la mousse au chocolat. Mais pas n’importe laquelle il s’agit là d’une mousse au chocolat au sucre de coco pour un goût délicieux infini !! Passons tout de suite à la recette 🙂

Pour réaliser environ 8 ramequins de mousse au chocolats il vous faudra :

6 oeufs

200g de chocolat noir (je prends nestlé dessert)

40g de sucre de coco (que l’on trouve en magasin BIO)

une pincée de sel

La préparation :

Commencer par faire fondre au bain marie le chocolat (au bain marie pas au micro-onde 😉 ) et laisser tiédir.

Séparer les blancs des jaunes.

Mettre une pincée de sel dans les blancs et les battre en neige ferme.

Incorporer le sucre de coco au jaune et bien battre à la fourchette, puis incorporer petit à petit le chocolat fondu.

Mettre le mélange dans un grand bol et incorporer 1/3 des blancs en neige, à l’aide d’une spatule soulever le mélange par en dessous en recouvrant les blancs du mélange au chocolat et sans les toucher avec la spatule, le mélange va se faire petit à petit et sans casser les blancs. Ajouter de la même façon les 2eme et 3eme tiers des blancs.

Remplir ses ramequins (moi je m’aide d’une louche pour le faire) et conserver au frigo 2h avant de servir.

Vous m’en donnerai des nouvelles 😉

A très bientôt !!

Naomie

 

Beignets de Mozzarella aux amandes effilées et au miel

Beignets_mozzarella_amande_miel

Bonjour à tous,

C’est avec un grand plaisir que je reviens sur le blog pour partager avec vous une succulente recette de beignets de mozzarella aux amandes effilées et au miel. La petite touche sucré au miel est un vrai délice ! J’ai testé la recette pour la première fois pour Shavouot et on s’est tous régalé !

Alors sans plus attendre, voici la recette :

Pour une vingtaine de beignets il vous faudra :

5 boules de mozzarella

3 oeufs

farine

miel

sel

huile de tournesol pour la friture

Préparation :

Chauffer de l’huile dans une grande poile

Couper les boules de mozzarella en tranche assez large

Dans une grande assiette plate, battre les oeufs avec un peu de sel

Mettre 4 cas de farine dans un grand

Couvrir de farine un morceau de mozzarella puis le tremper dans l’oeuf ensuite à nouveau dans la farine et l’oeuf.

Le déposer dans l’huile chaude recouvrir le dessus d’amandes effilées, laisser frire 1 à 2 min puis tourner le beignet sur la face avec les amandes, laisser frire 1 min. Déposer dans un récipiant recouvert de papier absorbant pour absorber l’huile.

Faire ainsi de suite à avec les autres morceaux de mozzarella.

En photo j’ai essayé de les frire plus ou moins lontemps pour essayer, les 2 sont aussi bon avec une petite préférence pour les plus grillés.

Laisser tiédir et assaisonner de miel selon sa préférence (nous on les a aimé avec beaucoup de miel 🙂 )

Voilà les amis, vous avez tout, y’a plu qu’à et enjoy !!!

Naomie

Velouté de champion à la patate douce et aux noix

veloute_champignon_patate_douce_noix

Bonjour à tous,

J’ai le plaisir de revenir aujourd’hui avec une toute nouvelle recette d’entrée chaude. Je vous propose de réaliser un velouté de champion à la patate douce et noix. C’est une recette que j’ai composé par moi-même, mais pas de panique, le velouté à remporté l’unanimité, même les plus résistants aux veloutés en général ont succombé à celui-ci 🙂

Voici la recette :

Pour réaliser un velouté pour 8 à 10 personnes, il vous faudra :

500g de champignon de Paris

3 patates douces de taille moyennes

4 petites pommes de terre blanches

2 belles poignées de noix

2 gros oignons

une cas rase de sucre en poudre

une cas de vinaigre balsamique

sel, curcuma, un peu de poivre (facultatif), un peu de cumin

coriandre fraîche au moment de servir

Préparation :

Placer un grand faitout sur le feu.

Couper les oignons et les champignons en lamelles pas trop fines.

Placer les oignons dans le faitout chaud.

Lorsque les oignons auront un peu rougis, insérer les champignons, bien mélanger, laisser rougir quelques minutes tout en continuant à mélanger. Introduire 2 cas d’huile de tournesol, bien mélanger le tout à nouveau.

Laisser confire le tout pendant 10 à 15 min en veillant à mélanger régulièrement.

Pendant ce temps éplucher et couper les patates douces ainsi que les pommes de terre.

Puis saler et ajouter les épices à la préparation : curcuma, un peu de poivre (facultatif), coriandre fraîche, un peu de cumin. Ajouter le vinaigre balsamic. Bien mélanger le tout.

Ajouter les patates douces, les pommes de terre et les noix. Mélanger le tout et couvrir d’eau. Placer le couvercle et laisser cuir pendant une bonne heure.

Laisser un peu tiédir la préparation avant de la mixer. Replacer sur un feu doux pour mijoter la préparation et l’épaissir selon votre goût.

Servir avec un peu de coriandre fraîche sur le dessus (comme sur la photo).

Voilà les mais j’espère que cette recette vous plaira et plaira à ceux que vous aimez !!

Je vous dis à très bientôt pour de nouvelles recettes !

Naomie

 

 

 

Mon délicieux velouté potimarron et noix fraîches

velouté_potiron_noix_fraiches

Bonjour à tous,

Me voici de retour avec une délicieuse recette de velouté. Je sers ce velouté en entrée chaude, pour la saisie c’est l’idéal !

Pour la petite histoire : celles et ceux qui connaissent mes recettes, vous savez que j’aime beaucoup servir le velouté de potiron et châtaignes, c’est une entrée qui a beaucoup de succès à la maison et chez mes amis 🙂 sauf que vendredi dernier je n’avais plus de châtaignes et à bien y réfléchir pourquoi pas essayer avec des noix fraîches ? Alors j’ai tenté et je dois dire que depuis je le préfère même au velouté aux châtaignes! Les noix apportent un contraste plus prononcé avec la douceur du potimarron, c’est exquis! Vous verrez également que j’ai mis une cuillère à soupe de miel dans la préparation, enfin bref un délice ! Je ne peux que vous la conseiller !

Pour préparer ce velouté vous aurez besoin :

  • un potimarron moyen
  • 3 pommes de terre moyennes
  • 2 oignons assez gros
  • 2 poignets de noix fraîches
  • une cas de miel
  • 2 cas d’huile de tournesol + 1 cas d’huile d’olive à mettre à la fin
  • pour les épices : sel, paprika, poivre (si vous aimez), curcuma
  • aromate : basilic
  • et c’est tout 🙂

La préparation :

Dans un faitout assez profond, sur un feu doux, couper les oignons en lamelles pas trop fines, les laisser braiser un peu puis ajouter l’huile de tournesol. Laisser les oignons rougir puis ajouter le miel et les épices, bien mélanger et laisser confire le tout.

Pendant ce temps éplucher et couper assez grossièrement le potimarron, les pommes de terres. Décortiquer les noix fraîches.

Placer dans le faitout le potimarron et les pommes de terre, bien mélanger et laisser confire 10 min. Ajouter les noix et le basilic puis couvrir d’eau.

Placer le couvercle et faire bouillir la préparation à feu moyen. A ébullition baisser au minimum le feu et laisser mijoter pendant une bonne heure.

Laisser tiédir un peu, passer la préparation au mixeur ajouter l’huile d’olive, mixer soigneusement à nouveau jusqu’à l’obtention d’un velouté bien lisse. Si vous souhaiter épaissir un peu plus le velouté il faudra le remettre à mijoter à feu doux jusqu’à obtention de la texture souhaitée, c’est ce que je fais systématiquement.

Et voilà il ne vous reste plus qu’à déguster ce velouté, à servir bien chaud avec des galettes sucrées/salées si vous avez 😉

Bon appétit 😉

Naomie

PS: je suis désolée, je n’ai pas eu le temps de prendre en photo le velouté avant shabbat et il n’en restait plus une goutte à la sortie 🙂 mais à la prochaine préparation je partagerai une photo.

Une nouvelle façon de déguster un bon couscous

couscous_veau_pois_chiches

Bonjour à tous 🙂

Aujourd’hui j’aimerais partager avec vous une recette de couscous absolument incroyable en terme de saveur et d’originalité. Cette recette je l’ai pensée étape par étape, ingrédient par ingrédient. Il s’agit d’un couscous pois chiche qui se déguste parfaitement avec de bonnes escalopes de veau. La recette n’est absolument pas grasse ni lourde et plutôt simpel à réaliser, seul le temps de cuisson est long pour plus de saveur. Voici là un bon couscous bien mijoté à déguster en famille pour une belle occasion. Je vais essayer de détailler au mieux chaque étape à l’aide d’images en espérant que ça ira à tout le monde, parce qu’il est vrai que ce n’est pas évident de savoir si on se fait bien comprendre derrière son écran 😉 Et quand bien même, si vous avez la moindre question n’hésitez pas à les poser en commentaires, j’y répondrai avec plaisir !

Alors c’est parti !

1 préparation du couscous : on va le faire en 2 fois.

Dans une grande boite en plastique avec couvercle (plus pratique pour la conservation) mettre la dose de couscous souhaitée, ajouter du sel et environ 4 cas d’huile d’olive pour 500g de couscous. Bien mélanger le tout avec le dos d’une fourchette en « écrasant » le couscous afin de l’imprégner d’huile d’olive en totalité (étape très importante pour que les graines du couscous ne collent pas).

couscous_1

Ensuite ajouter de l’eau bouillante au dessus du couscous à environ 1 à 2 cm.

couscous_2

Couvrir et laisser le couscous cuir pendant environ 10 min jusqu’à ce que l’eau ne soit plus visible.

couscous_3

Égrainer à l’aide d’une fourchette et ajouter au centre encore un peu d’eau bien bouillante, couvrir, laisser prendre à nouveau environ 5 min. Egrainer et votre couscous est prêt !

couscous_4

2 Préparation de la sauce : étape crucial pour réussir la saveur de son plat

Dans un grand faitout préalablement chauffé, faire légèrement braiser 1 à 2 oignon(s) coupés en petits morceaux. Ensuite ajouter 2 cas d’huile de tournesol pour faire rougir légèrement l’oignon.

sauce_couscous_1

Ensuite on ajoute les épices : un peu de curcuma, paprika doux. On ajoute également du sel et on saupoudre le tout de sucre en poudre. Bien mélanger, ajouter 2 tomates fraîches moyennes ou 50cl de coulis de tomate, 1 cas de vinaigre balsamique et enfin 5 cas de sésame blanc. Bien mélanger à nouveau et laisser mijoter sans couvercle jusqu’à ce que la sauce forme une belle confiture.

sauce_couscous_2

3 Les pois chiches entrent en action :

La sauce est prête on incorpore les pois chiche et on laisse le tout prendre une belle couleur marronnée, c’est à ce moment là que les pois chiches vont caraméliser :

pois_chiches_couscous

4 Les escalopes de veau 1er choix 

Voici mes escalopes de veau avant de les incorporer à la préparation. Pas un gramme de gras ! J’adore 🙂

escalopes_veau

5 La préparation est presque terminée, enfin il va falloir laisser tout de même mijoter 😉

Placer les escalopes de veau au milieu de la préparation aux pois chiches et recouvrir largement d’eau.

couscous_veau_pois_chiche_1

A ce stade il n’y a plus rien à faire si ce n’est laisser mijoter avec le couvercle pendant environ 2 heures, l’eau aura diminué de moitié, ce qui est suffisant pour arroser son couscous.

A servir bien chaud sur un couscous tout juste préparé (pas de frigo pour le couscous car il sèche). La combinaison des saveurs du sésame et des pois chiches est juste parfaite avec en prime le petit croquant des graine de sésame. Le veau fond sous la fourchette, un peu de chaque en bouche fermez les yeux … c’est un délice !

couscous_veau_pois_chiches

A bientôt pour de nouvelles recettes mes amis !

Naomie