Dafina, recette inratable !

Bonjour à tous !

C’est avec grand plaisir que je reviens aujourd’hui sur mon blog pour partager avec vous une recette qui m’a été très souvent demandée, il s’agit de la recette de la DAFINA (Sh’khina). 

Il s’agit d’un plat typiquement marocain que les juifs Marocains préparent pour le samedi matin. Ce plat absolument délicieux qui, après sa préparation avant l’entrée du Shabbat soit vendredi matin, poursuit sa cuisson pendant une nuit sur une  plaque  électrique afin d’obtenir une caramélisation parfaite. Aujourd’hui toutes les origines confondues se régalent avec ce plat !

Après plusieurs tentatives, j’ai élaboré cette recette qui est absolument inratable et c’est avec plaisir que je la partage ici avec vous !

Si vous suivez à la lettre la préparation je vous garantie un résultat parfait !

J’ai pris de nombreuses photos pour illustrer la façon de faire. Vous verrez qu’il n’y a vraiment rien de compliqué et que tout le monde peut reussir sa DAFINA !

Alors c’est parti 🙂

Recette pour 6/8 personnes environ :

Tout d’abord deux étapes importantes à reussir absolument car c’est dans la réussite de ces étapes que réside la réussite de notre DAFINA !

1- La préparation du caramel, pour cela j’utilise un oignon : dans un grand faitout bien large, mettre 2/3 cas d’huile de tournesol, placer un gros oignon coupé assez finement et laisser l’oignon se déshydrater en remuant de temps en temps.

1-dafina

2- Pendant ce temps on prépare les pois chiches, environ 300g : on les rince bien et retire les peaux (faute de temps, j’utilise des pois chiches en bocal). Ensuite on les incorpore avec les oignons et on ajoute les épices : paprika, un peu de cumin, poivre (si vous aimez), sel et 1 cas bombée de sucre en poudre. On mélange le tout et on laisse caraméliser environ 10 min, les pois chiches doivent prendre déjà une belle couleur marron.

2-dafina

3- Une fois les pois chiches auront bien marronés, on incorpore la viande : la viande est à incorporer dés le début de la préparation car elle participe fortement au bon goût de la préparation. Ici j’ai mis du poulet préalablement rôti et désossé ainsi que de la viande rouge en morceau préalablement cuite. Mais vous pouvez également mettre des morceaux de viande crue (paleron ou basse côte), cette fois ci j’ai voulu varier :). Ajouter un fond d’eau avec la viande, pas beaucoup juste un fond, afin de poursuivre la caramélisation de la préparation.

3-dafina

Vous remarquerez la belle couleur qu’a pris déjà la préparation ! Vous pouvez alors et dés à présent être rassurée de la réussite de votre DAFINA!

4- Ensuite les étapes sont simples et s’enchaînent : on ajoute les pommes de terre, je choisis toujours de la blanche ferme et les plus petites du paquet.

5- On prépare les sachets de blé et riz : j’utilise des sacs de cuisson sprécifiques comme présenté en photo.

4-dafina

Le riz, choisir du riz complet qui tient mieux à la cuisson plutôt que du riz classic que vous retrouverai vraiment trop cuit au moment de servir. Pour environ 1 verre plein : je le vérifie grin à grin dans une assiette plate (c’est à faire car attention il peut y avoir des vers j’en ai déjà trouvé) puis je rince bien dans une passoire métallique. Je place le riz dans un sac est j’ajoute les épices : curcuma, sel, 1 cas d’huile de tournesol, un petit oignon ou 2 gousses d’ail  ou encore de l’ail en poudre (que j’utilise cette fois-ci).

5-dafina

Ensuite je double d’eau et je ferme le sac en faisant un noeud le plus haut possible.

6-dafina

Attention : ne pas percer le sac avec un aiguille comme certains le font car j’ai remarqué que le riz cuit trop ainsi, juste fermer le sac et le placer dans la marmite avec le noeud à l’extérieur (je vais mettre une photo un peu plus bas).

Le blé, pareil que le riz : je le vérifie, le rince et le place dans un sac. Epices un peu différentes ; paprika, sel, 1 cas d’huile de tournesol, ail. Je double d’eau et je ferme le sac.

7-dafina

8-dafina

Je place le sac dans la marmite avec les nœuds à l’extérieur afin de tenir les sacs avec le couvercle.

9-dafina

6- Et enfin dernières étapes, on introduit les oeufs et les dates : compter 1 oeuf par personne, bien les rincer et les placer dans le faitout. Et je place au dessus également deux dates mielleuses pour que la belle couleur et le bon goût se propage également dans le haut de la préparation.

10-dafina

Ensuite on met de l’eau chaude sur la préparation, je ne recouvre pas d’eau, juste comme en photo et je place le couvercle. Attention on laisse cuire sur un feu très doux.

11-dafina

Une heure plus tard la belle couleur marron commence déjà à venir et l’eau s’est évaporée, je remets à niveau d’eau comme en photo ci-dessous et je couvre :

12-dafina

Une heure plus tard voici le résultat :

13-dafina

Ajouter à nouveau de l’eau, et à ce niveau là, si vous avez cette belle couleur, vous pouvez être sûr de retrouver une dafina parfaite samedi matin !

Avant l’entrée de shabbat, on place la marmite sur la plaque électrique et on laisse la cuisson se poursuivre jusque samedi midi. Prenez soin de vérifier le niveau de l’eau samedi matin, il faudra certainement en ajouter sinon le fond risque de brûler.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très bon appétit et un bon Shabbat aux concernés !

A très vite sur mon blog!

Naomie

 

 

Mousseline de pomme de terre et patate douce, une entrée chaude salée/sucrée à savourer !

mousseline_pomme_de_terre_patate_douce

Bonjour à tous,

Je suis absolument ravie de revenir enfin sur mon blog pour vous partager une excellente recette qui a fait l’unanimité !

Je vous propose une entrée chaude salée/sucrée qui saura conquérir les papilles de chacun et chacune !

Il s’agit d’une recette de mousseline double saveur revisitée par mes soins 🙂

–>> Pomme de terre et patate douce sur une savoureuse confiture d’oignons aux épices, c’est parti !!

Les ingrédients pour 4/6 personnes (selon l’appétit 🙂 

500g de pomme de terre (Yukon Gold de préférence)

300g de patate douce

1 gros oignon

15cl de crème liquide ou crème soja pour une recette parvé (facultatif)

épices à choisir selon votre goût, pour ma part : paprika et curcuma

un peu de sucre en poudre

2 cas d’huile de tournesol

sel

Préparation :

Placer un grand faitout sur le feu, une fois chaud placer l’oignon et la patate douce coupée, laisser braiser 5/6 min puis ajouter l’huile, mélanger.

Ajouter les épices et le sel, mélanger.

Ajouter les pommes de terre préalablement épluchées et coupées, mélanger.

Ajouter le sucre en poudre et laisser confire le tout tout en surveillant et mélangeant régulièrement.

Le tout doit être bien confie, c’est cette étape qui rend le résultat si délicieux.

Couvrir au trois quart d’eau chaude, placer le couvercle sur le faitout et laisser cuire sur un feu doux jusqu’à moitié évaporation, soit environ 40 min.

C’est à ce moment là qu’on incorpore le lait, mais cette étape reste facultative.

Découvrir la préparation, laisser un peu s’évaporer et mixer soigneusement la préparation, ajouter une cas d’huile d’olive, mixer à nouveau.

Faire à nouveau mijoter environ 10 min, sur un feu très doux tout en mélangeant régulièrement, cela donnera une texture ultra lisse et savoureuse.

Et voilà c’est prêt ! Bonne dégustation et j’attends vos retours les amis 😉

A très vite !!

Naomie

Mon délicieux velouté potimarron et noix fraîches

velouté_potiron_noix_fraiches

Bonjour à tous,

Me voici de retour avec une délicieuse recette de velouté. Je sers ce velouté en entrée chaude, pour la saisie c’est l’idéal !

Pour la petite histoire : celles et ceux qui connaissent mes recettes, vous savez que j’aime beaucoup servir le velouté de potiron et châtaignes, c’est une entrée qui a beaucoup de succès à la maison et chez mes amis 🙂 sauf que vendredi dernier je n’avais plus de châtaignes et à bien y réfléchir pourquoi pas essayer avec des noix fraîches ? Alors j’ai tenté et je dois dire que depuis je le préfère même au velouté aux châtaignes! Les noix apportent un contraste plus prononcé avec la douceur du potimarron, c’est exquis! Vous verrez également que j’ai mis une cuillère à soupe de miel dans la préparation, enfin bref un délice ! Je ne peux que vous la conseiller !

Pour préparer ce velouté vous aurez besoin :

  • un potimarron moyen
  • 3 pommes de terre moyennes
  • 2 oignons assez gros
  • 2 poignets de noix fraîches
  • une cas de miel
  • 2 cas d’huile de tournesol + 1 cas d’huile d’olive à mettre à la fin
  • pour les épices : sel, paprika, poivre (si vous aimez), curcuma
  • aromate : basilic
  • et c’est tout 🙂

La préparation :

Dans un faitout assez profond, sur un feu doux, couper les oignons en lamelles pas trop fines, les laisser braiser un peu puis ajouter l’huile de tournesol. Laisser les oignons rougir puis ajouter le miel et les épices, bien mélanger et laisser confire le tout.

Pendant ce temps éplucher et couper assez grossièrement le potimarron, les pommes de terres. Décortiquer les noix fraîches.

Placer dans le faitout le potimarron et les pommes de terre, bien mélanger et laisser confire 10 min. Ajouter les noix et le basilic puis couvrir d’eau.

Placer le couvercle et faire bouillir la préparation à feu moyen. A ébullition baisser au minimum le feu et laisser mijoter pendant une bonne heure.

Laisser tiédir un peu, passer la préparation au mixeur ajouter l’huile d’olive, mixer soigneusement à nouveau jusqu’à l’obtention d’un velouté bien lisse. Si vous souhaiter épaissir un peu plus le velouté il faudra le remettre à mijoter à feu doux jusqu’à obtention de la texture souhaitée, c’est ce que je fais systématiquement.

Et voilà il ne vous reste plus qu’à déguster ce velouté, à servir bien chaud avec des galettes sucrées/salées si vous avez 😉

Bon appétit 😉

Naomie

PS: je suis désolée, je n’ai pas eu le temps de prendre en photo le velouté avant shabbat et il n’en restait plus une goutte à la sortie 🙂 mais à la prochaine préparation je partagerai une photo.

Poulet citron au fenouil et olives

pouelt_citron_fenouil_olive_9

Bonjour à tous!

Je suis absolument ravie de partager avec vous une recette marocaine absolument délicieuse ! Il s’agit du poulet au citron cuisiné avec du fenouil et des olives cassées citron. Le résultat bien mijoté et fondant avec ses notes prononcé de citron mélangé à la délicate saveur de l’anis font de ce plat l’un de mes préférés de tous les temps :))

Alors sans plus tarder passons à la recette :

Pour réaliser ce plat il vous faudra (pour 5 personnes) :

5 cuisses de poulet sans peau (je n’en avais pas, j’ai utilisé pour cette fois des blancs de poulet mais c’est bien meilleur avec les cuisses)

3 fenouils assez gros

2 oignons moyens

2 citrons moyens

huile de tournesol

1 cas de vinaigre balsamique

olives cassées au citron

sucre en poudre, sel, cumin, curcuma, paprika

1/2 citron confit

1 préparation de la sauce : dans un faitout ou une sauteuse bien chaud(e) et à feu très doux faire braiser légèrement les oignons coupés en lamelles pas trop fine

pouelt_citron_fenouil_olive_2Toujours sur un feu très doux, ajouter sur les oignons braisés de l’huile de tournesol, mélanger puis les épices : un peu de paprika, du curcuma, du sel et saupoudrer de sucre en poudre. Mélanger le tout, laisser prendre quelques minutes puis ajouter la cuillère à soupe de vinaigre balsamique, mélanger et laisser se former la confiture.

pouelt_citron_fenouil_olive_4

Prenez soin d’arriver au même résultat car la réussite de cette sauce fera la réussite de votre plat !

2 préparation du poulet 

Ici il s’agit de blancs de poulet mais avec les cuisses inutiles bien sûr de les découper.

Donc j’ai coupé en morceaux les blanc de poulet, ajouter un peu de cumin et de sel puis laisser mariner dans le jus d’un citron frais le temps que la sauce soit prête.

pouelt_citron_fenouil_olive_1

3 préparation du fenouil

couper le fenouil en lamelles ajouter un peu de sel et les laisser mariner dans le jus d’un demi citron frais pendant que la sauce soir prête.

pouelt_citron_fenouil_olive_6

4 une fois la confiture d’oignon prête incorporer le poulet sans ajouter d’eau car il y a déjà le jus de citron.

pouelt_citron_fenouil_olive_5couvrir et laisser cuir pendant 10 à 15 min, le jus de citron aura déjà bien diminué.

5 incorporer ensuite le fenouil et le demi citron confit coupé en petit morceaux et couvrir d’eau à mi hauteur

pouelt_citron_fenouil_olive_7

6 une fois le plat en fin de cuisson, soit après une 30 ene de minute (à fau doux toujours) placer sur le dessus du plat les olives (attention vraiment sur le dessus du plat car si les olives touches le fonds elles vont complètement perdre leur eau, elles seront immangeables)

pouelt_citron_fenouil_olive_8

couvrir et laisser mijoter encore 30 min sur un feu doux jusqu’à obtenir une belle couleur dorée et pratiquement plus d’eau dans le plat. Si le plat est destiné à aller sur la plaque de shabbat il faudra laisser plus d’eau afin que le plat continue à mijoter sans brûler !

pouelt_citron_fenouil_olive_9

Voilà les amis, j’espère que cette recette vous aura donner envie d’essayer. Suivez bien les étapes, ce sera le kiffe garantie 😉

A très vite !!

Naomie

La recette de mes farcis, un délice !!

farcis_5  farcis_4

Bonjour à tous,

Je suis ravie d’être enfin de retour sur Naomie Cook !! Et à cette occasion j’ai décidé de partager avec vous une recette qui m’est très chère, il s’agit de la recette de mes farcis, une recette qui me vient tout droit de la cuisine de ma maman 🙂 Ce plat est juste un pur délice, c’est je pense mon plat préféré ! Préféré de par sa simplicité et son goût savoureux. Il n’est absolument pas lourd, je le fais assez souvent et quand j’ai des invités, ils se régalent !!

Quand vous ferez cette recette pensez à inviter votre patron, se sera le moment de lui demander une augmentation :)))

Pour les farcis, je choisi deux légumes, les champignons de Paris et les courgettes, car se sont mes préférés pour ce plat. Mais vous pouvez également farcir des poivrons, des fonds d’artichaut, des aubergines … les légumes de votre choix !

J’ai vu beaucoup de recette de farcis au four, mais personnellement c’est à la cuisson à feu doux que je préfère (et de loin) ce plat. C’est avec ce mode de cuisson qu’il en garde une pleine saveur !

Passons maintenant à la recette :

Pour 5/6 personnes il vous faudra :

10/12 champignons de Paris moyens à gros,

4 courgettes moyennes,

4 poivrons rouges,

700g de viande hachée,

2 oeufs crus pour la viande,

2 cas de farine pour la viande,

5 oignons moyens,

1 tomate fraîche,

sel, curcuma, paprika ou piment doux, cumin, sucre en poudre, huile de tournesol

Préparation de la viande (je la prépare généralement la vielle pour quelle refroidisse bien):

Dans une grande poile, dans 2 cas d’huile de tournesol et à feu doux, faire revenir 1 oignon. Une fois que l’oignon a dégorgé de son eau, ajouter la tomate épeluchée et coupée en morceaux, mélanger. Saupoudrer d’un peu de sucre en poudre, ajouter sel, curcuma, piment doux, cumin. Mélanger le tout. (Ne pas ajouter d’eau la tomate en dégorge c’est suffisant).

Une fois la sauce prête, ajouter la viande hachée, laisser cuire pendant 5 à 10 en mélangeant la viande à la sauce.

Laisser tiédir, mettre au frais.

Préparation des légumes :

Laver et couper les poivrons en 4 retirer l’intérieur.

Laver et retirer l’intérieur des champignons de Paris.

Pour les courgettes, les laver, les éplucher en zèbre et les couper en morceaux de 5/6 cm de long. Retirer l’intérieur avec la pointe d’un couteau. Ne jeter pas l’intérieur c’est un délice pour la sauce.

farcis_2

Préparation des sauces pour les plats :

Dans deux sauteuses avec couvercles, on prépare les sauces simultanément :

Dans 2 cas d’huile de tournesol et à feu doux, faire revenir 1 oignon. Une fois que l’oignon a dégorgé de son eau, saupoudrer d’un peu de sucre en poudre, ajouter sel, curcuma, piment doux, cumin. Mélanger le tout.

Dans la sauteuse pour les courgettes farcis, ajouter le fond des courgettes à la sauce.

Laisser mijoter.

Sortir la viande du frigo, ajouter deux oeufs crus et 2 cas de farine pour avoir un mélange compact. Bien mélanger le tout. Farcir les légumes et les placer un à un dans les sauteuses. Remplir la sauteuse à moitié d’eau. Placer les morceaux de poivrons par ci par là dans le plat.

Voilà ce que ça donne avant cuisson :

farcis_1

farcis_3

Toujours à feu doux, couvrir les sauteuses et laisser mijoter jusqu’à évaporation presque totale, soit prêt de deux heures (je reprécise à feu doux, très important pour obtenir une cuisson parfaite et un plat qui a conservé toute sa saveur).

Le résultat après cuisson, regardez la couleur, c’est un délice !!

farcis_5 farcis_4

Alors c’est à vous et bon appétit bien sûr :))

Naomie

Quiche italienne ! Tomate, mozzarella, thon et sauce pistou

quiche_tomate_mozarella_basilic_thon3

Bonjour à tous,

Très heureuse de revenir aujourd’hui pour partager avec vous la recette d’une quiche qui sent bon la cuisine italienne. C’est la première fois que je réalise cette recette et c’est en l’honneur de Shavouot que nous la dégusterons 🙂

La recette est en images il suffit de se laisser guider !

Enjoy 🙂

Pour réaliser une quiche dans un moule de 25 cm de diamètre et 5 cm de profondeur, soit pour 6/8 personnes, il vous faudra :

Pour la garniture :

2 tomates moyennes

un morceau de mozzarella

un peu de feta (facultatif)

du basilic haché

huile d’olive

ail finement haché

thon

crème fraîche liquide

paprika

Pour la pâte brisée : 

190g de farine

20g de fécule de pommes de terre

40g de sucre glace

1 oeuf

100g de beurre foird coupé en petits morceaux

1/2 cuillère à café de sel

herbe de Provence (facultatif)

un peu de lait pour lier la pâte

Préparation de la pâte brisée :

1. Tamiser la farine, la fécule et le sucre glace.

2. Couper le beurre en très petits dés et le travailler à la main dans le mélange précédent, on frotte la farine entre ses mains pour bien dissoudre le beurre

3. Ajouter l’œuf, le sel et les herbes de provence

4. Quand tous les ingrédients sont mélangés, former une boule à l’aide d’un petit peu de lait froid. Puis filmer et réserver au frais minimum 30 min.

pate_brisée

Pendant que la pâte est au frigo, on prépare la sauce pistou :

Mélanger 3 cas d’huile d’olive, du basilic et une gousse d’ail finement hachée. Placer à l’intérieur la mozzarella coupée en rondelle et la feta émiettée. Laisser mariner au frigo.

5. Après 30 min de repos au frigo, on peut travailler la pâte brisée : étaler la pâte sur une hauteur de 3 mm environ, la placer sur un plat à tarte beurré ou un moule en silicone (c’est ce que j’utilise) et la piquer légèrement à l’aide d’une fourchette. La pâte va se rétracter dans le moule à la cuisson donc ne pas hésiter à bien la monter sur les bords.

pate_brisée_étalée

–> Préchauffer le four à 180°C

Placer le mélange à la sauce pistou au fond de la pâte brisée :

quiche_tomate_mozarella_basilic_thon2

Parsemer de thon et saler un peu :

quiche_tomate_mozarella_basilic_thon1

Couper les tomates en rondelles, les placer sur le thon, saler un peu et saupoudrer de basilic :

quiche_tomate_mozarella_basilic_thon

Préparer la garniture en battant 3 oeufs, 20 cl de crème fraîche, paprika et un peu de sel. Recouvrir le tout de cette garniture :

quiche_tomate_mozarella_basilic

Placer au four à 180°C pendant 50 min, temps de cuisson selon les fours, le dessus doit être joliment doré.

quiche_tomate_mozarella_basilic_thon3

Laisser tiédir en la recouvrant d’un linge propre. Démouler délicatement, servir avec une bonne salade fraîche par exemple ou en apéro.

Voilà les amis, j’éspère que cette recette vous aura plu, comme vous voyez rien de plus simple que de la réaliser et faire plaisir aux siens !

A très vite sur Naomie Cook,

Naomie

Falafel maison

falafel

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous propose une recette de falafel maison aussi simple que délicieuse ! A la maison on adore les déguster en entrée avec toutes sortes de salades fraîches. On peut bien sûr aussi les déguster traditionnellement dans une pita avec un mélange de salade, mais c’est en entrée que je les préfère !

Alors voici la recette !

Naomie

Pour faire 20 à 30 petites boulettes de falafel, vous aurez besoin de :

400g de pois chiche (je les prends en boîte),

un oignon ou 2 gousses d »ail (je préfère l’ail),

un bouquet de persil plat,

sel, cumin, poivre, curcuma et piment en poudre,

2 cas de farine,

une levure chimique,

un peu d’eau,

Former  les boules,

Huile pour frire.

La préparation

Retirer les peaux des pois chiches en les trempant dans de l’eau tiède, les peaux remonte à la surface. Mixer finement les pois chiches avec l’ail et le persil. Transvaser le mélange dans un récipient, ajouter du sel, cumin, poivre, curcuma et piment en poudre. Mélanger le tout. Ajouter la farine, la levure chimique et un peu d’eau si besoin pour former les boulettes rondes entre les mains.

Dans un bain d’huile bien chaud faire frire les boulettes. Déposer sur du papier absorbant, dégustez 🙂