Entremet glacé crème chocolat

entremet glacé1 2 3

Entremet glacé crème chocolat.  Alors pour cet entremet il faut que je vous raconte ! A la base j’ai voulu réaliser un entremet au chocolat pour Shabbat, tout ce qu’il y a de plus classique et courant, j’ai donc commencé à chercher des recettes, jusqu’à ce que je tombe sur ce lien

La personne qui a publié ce lien a suivi un stage professionnel « entremet chocolat » et a eu la bonne idée de partager la recette, explications, photos … bref tout ce qu’il faut pour réussir son entremet.

Un stage professionnel, une recette super bien expliquée étape par étape avec photos à l’appui, je me suis dis « bingo », c’est une réussite assurée en prévision !

QUE NENNI la crème ne prenait pas du tout de consistance assez ferme pour tenir, les quantités annoncées n’ont pas bien été gérées dans la recette, je ne remplissais pas la totalité du cercle et j’en passe. J’ai du reprendre la recette à deux fois pour obtenir ce résultat. Mis à part la recette du biscuit qui est super, le reste fut un désastre!

Mais je ne pouvais pas rester sur une défaite, la gourmande que je suis se voyait déjà kiffez avec mon entremet au chocolat !!!!! Impossible d’abandonner il fallait trouver une issus ! Alors qu’ai je fais hein qu’ai je fais pour pallier au résultat que je voyais déjà désastreux …. et bien j’ai congelé l’entremet. Et 6 heures plus tard surprise -> le résultat est EXTRA les crèmes ont supers bien pris le froid, juste comme il faut pour arriver à couper l’entremet proprement,  la génoise n’a pas congelé (hyper surprenant quand même mais ça marche !), on arrive facilement à couper de superbes tranches sans en perdre une miette au passage et pour le goût de la crème c’est très vraisemblablement, pour ceux qui connaissent (en même temps qui ne connait pas;) celui du milkyway !

Si je devais classer cette recette parmi celles de mon blog je la classerais sans hésiter parmi les premières voir même LA première.

Un dessert original, frais, classe et délicieux que je vous suggère d’essayer de toute urgence 🙂

Alors voici voilà la recette telle que je l’ai reprise pour obtenir l’entremet glacé crème chocolat

Recette pour un cercle de 18cm de diamètre par 7cm de hauteur pour la génoise et un peu plus grand au moment de remplir de crème soit 20cm*7cm (6 à 8 personnes). J’ai utilisé un cercle à diamètre variable.

Le biscuit
3 jaunes d’oeufs
30 g de poudre d’amande ou de noisette (j’ai utilisé de la poudre d’amande)
30 g de sucre glace
45 g farine
3 blancs d’oeuf
50 g sucre en poudre
3 cl d’eau chaude

Préchauffer le four à 200°C

Mélanger les jaunes d’oeufs et l’eau chaude au fouet en les faisant mousser.

Monter les blancs en neige en incorporant un peu de sucre en poudre, puis dès que les blancs sont montés, ajouter le restant de sucre en poudre.

Mélanger la poudre de noisette ou d’amande avec le sucre glace et la farine et l’incorporer au jaunes d’œufs.

Puis délicatement incorporer les blancs montés en meringue en soulevant la masse.

Dans un moule type moule à biscuit roulé  recouvert de papier cuisson ou dans une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé verser la pâte obtenu, bien répartir la pâte de manière uniforme. Enfourner 10 à 15 minutes à four chaud 200°C.
Recouvrir d’un linge propre à la sortie du four, laisser refroidir, couper à dimension deux cercles (diamètre à 18cm) de biscuit, démouler délicatement. (Vous pourrez déguster les chutes du biscuit avec un bon café, elles ont très exactement le goût des boudoirs !)

La crème chocolat
4 jaunes d’oeufs
7,5 cl d’eau
75 g sucre en poudre
250 g chocolat noir
350 g crème fraîche entière liquide (lait/halavi)

Fondre le chocolat au bain marie (pas au micro-onde)
Mélanger l’eau et le sucre pour faire un sirop. Porter le mélange à ébullition, le retirer du feu à la 1ère ébullition et laisser tiédir.
Verser 75 g de sirop sur les jaunes d’œufs et fouetter jusqu’à refroidissement. On obtient une crème à la texture assez liquide.

Monter la crème fraîche au fouet (du kenwood par exemple), on obtient une crème un peu épaisse faisant le ruban. Attention ne pas fouetter la crème trop longtemps elle deviendra du beurre sinon et la crème fraîche doit être absolument très froide au moment de la fouetter afin qu’elle monte bien et rapidement.

Incorporer en une fois et délicatement le chocolat chaud et les 75 g de sirop dans les jaunes d’œufs. Incorporer un peu de crème au mélange puis toute la crème.

La crème glacée (blanche du dessus)

150g crème fraîche entière liquide (lait/halavi)

100g de crème chantilly parvé (je prends celle de la marque Tnuva qu’on trouve chez naouri par exemple)

2 sucres vanillés

Monter la crème fraîche liquide (lait) comme précédemment. Monter la crème parvé en chantilly bien ferme. Incorporer les sucres vanillés puis la crème fraîche montée en soulevant le mélange de haut en bas.

Montage et décoration
Poser le cercle à entremet sur un carton ou un plateau doré comme sur la photo (on en trouve chez Metro), installer un premier biscuit dans le fond au centre.
Imbibez le très légèrement à l’aide d’un pinceau de sirop nature ou aromatisé (facultatif)

Remplir une grande poche à douille de mousse ou utilisez une spatule et recouvrir le biscuit de mousse jusqu’à la moitié de la hauteur du moule environ.
Poser le deuxième disque de biscuit lui aussi très légèrement imbibé et remplir le moule de la totalité de la mousse restante. Puis compléter la hauteur du cercle restante par la crème blanche. Bien lisser la surface à la spatule et mettre au congélateur environ 2h. Parsemer généreusement de pralin en poudre le dessus remettre au congélateur 3h. Et enfin sortir l’entremet du froid, enlèver le cercle délicatement, les contours ne sont pas nets pas grave on parsème de pralin en poudre pour masquer 😉

Voilà vous savez tout j’espère que la recette vous servira, elle nécessite pas mal de manipulation mais elle reste très accessible. Pour celles et ceux qui se lanceront, j’attends les photos de vos entremets glacés 😉

Gâteau d’anniversaire « à l’ancienne »

gateau d'anniversaire

Gâteau d’anniversaire « à l’ancienne »

Je vous propose un gâteau au chocolat fourré à la ganache chocolat framboise et recouvert de chocolat praliné. La décoration est faite avec de la chantilly (bien ferme) à l’aide d’une poche à douille.

Pour la génoise au chocolat j’ai utilisé l’excellente recette de muffins au chocolat de mon amie Michèle Attiach-Mamane que j’ai adapté à un moule rond (en silicone, bien pratique à démouler)

Recette de la génoise

150 g de farine
2 c a c de levure chimique
150 g de chocolat noir
100 g de margarine
3 oeufs
150 g de sucre
1 s sucre vanillé
70 g de miel d’acacia
80 g d’amandes en poudre

Préchauffez le four à 150°.
Tamisez la farine avec la levure. Faites fondre le chocolat noir, puis laissez le refroidir. Travaillez la margarine en pommade puis à l’aide d’un fouet incorporez le chocolat.
Blanchissez les oeufs, le sucre, le sucre vanillé et le miel au fouet, puis incorporez au mélange margarine-chocolat. Ajoutez les amandes en poudre et la farine. Bien mélanger le tout le résultat doit être homogène.
Remplissez le moule et faites cuire le cake au four pendant 30 min. Laisser refroidir avant de démouler.

Recette de la ganache choco pralin du dessus : faire fondre au bain marie 100g de chocolat noir, baisser le feu au plus bas, incorporer 200g de pralin en crème, mélanger le tout de manière à avoir un résultat homogène. Laisser tiédir à température ambiante (surtout pas au frigo le pralin durci).

Recette a ganache choco framboise : faire fonde 100g de chocolat noir au bain marie éteindre le feu, ajouter la moitié d’un pot de confiture framboise bonne maman, mélanger le tout jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

Pour partager le gâteau en 2 sur sa longueur j’ai utilisé un fil de couture, la technique est de faire glisser le fil en mouvement au niveau de la moitié de la largeur du gâteau.

Pour recouvrir le gâteau de la ganache praliné utilisez une spatule en silicone.

Pour la décoration vous pouvez recouvrir le gâteau de pralin en poudre (je prends la marque Vahiné que l’on trouve partout carrefour, leclerc, casino …) puis placer le gâteau au frigo de manière à ce que la ganache durcisse et permettre la décoration à la poche à douille.

voilà vous savez tout !

Aubergines frites, patate douce et épis de mais caramélisés. Des accompagnements qui changent !

patate douce, aubergine, mais

Voici de quoi accompagner à merveille de bonnes grillades, un bon poulet grillé ou tout simplement à déguster seul parce qu’on adore ça !!!!

Aubergines frites

Éplucher en « zèbre » les aubergines, les couper en tranches de 2-3 cm de large, les piquer à la fourchette. Les déposer les unes sur les autres dans une passoire, saler généreusement, mettre une assiette sous la passoire les aubergines vont dégorger de leur eau, les laisser dégorger au moins 30 min. Les faire frire à la poile et les déposer une à une sur du papier absorbant. Assaisonner avec de l’ail et un jus de citron

Astuce : mettre un morceau de carottes dans l’huile chaude cela évitera que les aubergines n’absorbent trop d’huile

Patate douce et épis de maïs caramélisés lesingrédients au four

Éplucher les patates douces, les couper en rondelles pas trop fines, réserver

Bien laver à l’eau les épis de maïs, réserver

Préparer la sauce qui nous servira à caraméliser au four :  dans un récipient mélanger 50g de miel fondu, ajouter 15cl d’huile d’olive, sel, paprika, un peu de piment en poudre (facultatif)

Badigeonner les épis de maïs de cette sauce, les disposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé

Mettre les rondelles de patate douce dans un récipient en plastique, verser le reste de la sauce, fermer le couvercle, agiter énergiquement pour répartir la sauce de manière uniforme sur les rondelles. Les disposer à plat sur la plaque de cuisson.

Enfourner en mode grille pendant 15 min environ puis retourner les rondelles de patate douce et les épis de maïs et c’est repartie pour de nouveau environ 15 min de cuisson sur cette face.

Enjoy ! 🙂

Crumble poires caramélisées, chocolat fondant et noix de pékan

Crumble poire

Je partage avec vous une recette à laquelle j’ai tenté d’apporter un peu d’invention, je suis partie d’une excellente recette de crumble aux pommes caramélisées et noix de pékan, à laquelle j’ai remplacé les pommes par des poires et ajouté du chocolat. Le résultat est délicieux (en même temps j’aurai pas posté si c’était dégueux lol) la recette est simple et rapide, à essayer d’urgence 🙂

Crumble poires caramélisées chocolat fondant et noix de pékan

6/7 belles poires (pas des moches surtout 🙂

150g de sucre

150g de farine

150g de poudre d’amende

150g de beurre fondu

200g chocolat noir fondu

un peu d’eau ou de lait ou de lait de soja

une bonne poignée de noix de pékan

Éplucher et couper les poires en tranches moyennes.
Dans une casserole caraméliser les poires avec la moitié du sucre, laisser cuire jusqu’à ce que les poires prennent une belle couleur marron.
Pendant ce temps préchauffer son four à 180° et préparer la pâte : dans un récipient à part mélanger le reste des ingrédients, ajouter un peu d’eau ou de lait de soja ou de lait pour que la pâte prenne forme
Éteindre le feu et incorporer le chocolat fondu aux poires caramélisées
Répartir les poires caramélisées chocolatées dans un moule
Déposer par ci par là les noix de pékan
Et enfin émietter en gros morceaux la pâte sur l’ensemble, pour ce faire je prélève au doigt un morceau de la pâte que j’applique en étalant légèrement sur les poires, je procède ainsi morceau par morceau jusqu’à avoir terminé la pâte et de manière à recouvrir l’ensemble des poires (voir la photo)
Cuire à 180° environ 20min (temps de cuisson selon les fours), la couleur de la patte doit être « bronzée ».

Remarque : je présente ici la préparation dans un moule à tarte, mais pour former de jolies parts ça reste assez délicat, la part se casse souvent, l’idéal du coup serait d’utiliser des ramequins individuels.

Nougat glacé (recette parvé possible)

Nougat glacéNougat glacénougat_glace_fraises

Nougat glacé, qui n’aime pas le nougat glacé ! Voici la recette que je fais régulièrement, la recette est inratable, simple et rapide pour un résultat vraiment délicieux. C’est l’une de mes recettes préférées !

La recette est parvé, idéal pour un dessert « shabbatique » mais on peut aisément réaliser la recette au lait avec de la crème liquide à monter, type crème fleurette.

NB : avec l’expérience j’ai volontairement diminuer la quantité de sucre et de miel, les quantités rendaient le résultat vraiment trop sucré

Recette

3 œufs

150g pralin en poudre + environ 50g pour la déco

50g de noisettes grillées

50g de pistaches grillées (mais je n’en trouve pas toujours alors j’augmente la quantité de noisette en remplacement)

30g de sucre

60g de miel

400g chantilly (pour une recette parvé j’utilise la chantilly de chez Tnuva que l’on trouve au rayon frais chez Naouri)

60g de halva coupé en petit morceaux (facultatif, mais si vous en trouvez c’est délicieux, merci ma belle-soeur pour cette excellente idée)

Séparer les blancs des jaunes

Faire mousser les jaunes avec le sucre

Faire chauffer le miel dans une casserole à feu doux, laisser tiédir

Monter la chantilly (la chantilly doit être bien froide pour qu’elle monte bien)

Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et ajouter en filé le miel tout en mélangeant

Les blancs en neige ferme :

blanc_neige

Incorporer le pralin en poudre dans la chantilly, puis les noisettes, les pistaches, les jaunes, la halva. Incorporer le mélange en 4 ou 5 fois dans les blancs sans les casser (soulever la préparation de bas en haut à l’aide d’une spatule en silicone pour bien répartir le mélange sans faire tomber les blancs)

Mettre au congélo pendant au moins 6h (avec ces quantités on remplit par exemple une barquette en aluminium de 2L).

A servir avec un coulis de fruit rouge ou sur un caramel liquide, saupoudrer de pralin en poudre pour la déco.

Bouchées glacées façon Bounty

bouchees glacees facon bounty

Vous aimez les Bounty ? Que dis je vous ADOREZ les Bounty !! Alors voici pour vous comment reproduire le goût des Bounty à l’IDENTIQUE et ce avec une recette ULTRA simple !

Bouchées glacées façon Bounty recette de Joanne Labadjone

1- Faire fondre 100 g de chocolat au lait (ou noir pour un goût de chocolat plus prononcé) avec 3 cl de crème liquide au micro-ondes 1 minute à puissance maxi, puis bien mélanger à la spatule jusqu’à obtenir une consistance homogène.

     insert Naomie Cook :  j’ai utilisé du chocolat noir type Nestlé Dessert que j’ai fait fondre au bain marie et sans crème liquide

2- Verser 1 cuillère à café de ce chocolat dans chaque empreinte d’un moule en silicone (plus facile pour le démoulage).
Faire prendre au frais 15 minutes.

    insert Naomie Cook : pour former les bouchées j’ai utilisé une plaque en silicone que vous pouvez voir en photo ICI

3- Mélanger 160 g de noix de coco râpée avec 20 cl de lait concentré sucré jusqu’à obtenir une pâte homogène.

4- Remplir les empreintes du moule avec cette préparation en tassant et en laissant un espace libre en haut pour couler une deuxième couche de chocolat.

5- Faire fondre de nouveau 100 g de chocolat au lait (ou noir pour corser un peu le goût) avec 3 cl de crème liquide, comme indiqué en début de recette et remplir les empreintes en ajoutant 1 cuillère à café de ce mélange dans chacune d’elle.

     insert Naomie Cook :  toujours du chocolat noir Nestlé Dessert pour moi que j’ai fait fondre au bain marie et sans crème liquide

6- Laisser au frais 4 heures minimum puis démouler délicatement

Et enfin dégustez !!  » Bounty, un goût de paradis  » 🙂

Hallot (pain maison) en forme de clefs

halotes grappe clés clés 1

Certains on l’habitude le shabbat qui suit la fête de Pessah de faire son pain (hallot) en forme de clefs et grappes de raisins, c’est une ségoula (une bonne habitude) qui ouvrirait les portes de la parnassa.

Shabbat shalom à tous, bon we !

La recette des hallot est ICI

Pour apprendre à tresser à six brins voici comment je procède CLIQUEZ ICI

Nougat Blanc

nougat blanc

Exemple présentation : plateau rond avec des truffes au chocolat au centre et des nougats blancs autour, ça a fait son effet, tout a été englouti 🙂

présentation table

Bonjour à tous,

Aujourd’hui j’ai testé la fabrication du nougat blanc. La recette est tirée du blog de mon amie Margarette, le blog piroulie, je vous recommande d’ailleurs ce blog exceptionnel, les recettes sont très bien expliquées, étape par étape, c’est une vraie mine d’or pour la cuisine cacher.

Ce nougat blanc est vraiment délicieux et a, en toute objectivité, le goût exact du nougat que l’on trouve dans le commerce. La réalisation de ce nougat demande un peu d’entrênement, la texture finale ne doit être ni trop molle ni trop dure et c’est pas évident à trouver le juste milieu, tout se joue à la préparation du sirop, sa température doit être précise, c’est pour cela qu’un thermomètre de cuisine est conseillé. Si vous ne réussissez pas du premier coup aucune inquiétude le goût délicieux du nougat y sera tout de même et comme dit mon mari dans le ventre c’est pareil 😉

Alors la recette :

Ingrédients

– 175 g de miel doux ( j’ai mis du miel toutes fleurs assez doux sinon c’était trop fort à mon goût)
– 300 g de sucre en poudre
– 2 càs d’eau
– 1 blanc d’oeuf
– 200 g d’un mélange de noisettes, de pistaches et d’amandes non salées ( mais vous pouvez ne mettre que les fruits secs que vous aimez)
– 2 feuilles de pains azymes (appelée aussi feuille d’hostie)

Réalisation

Faire revenir les fruits secs au four à 150 ° en commençant par les noisettes et les amandes puis en rajoutant au bout de 10-15 minutes les pistaches qui cuisent beaucoup plus rapidement (surveillez attentivement ça brûle vite ou faite les griller sur une poêle)

Mélangez le miel, le sucre et l’eau dans une petite casserole et faire chauffer très doucement pour faire bien fondre le sucre
Montez la température jusqu’à ce que le sirop atteigne environ 140° -il vous faut un thermomètre- (B.Dauphin préconise 143°,certains 145°)
Retirez aussitôt du feu (attention si votre sirop n’est pas assez cuit le nougat sera trop mou et collant et si vous le laissez cuire trop longtemps il va brûler ou le nougat sera trop dur)

Monter le blanc en neige très ferme et rajouter doucement le sirop : n’ayez aucune crainte votre blanc ne va pas retomber au contraire il va bien monter en moussant

Rajoutez les fruits secs puis versez la préparation dans un moule en silicone ou dans un moule tapissé d’une feuille d’hosties (je n’en avais pas et c’est dommage !!) , tassez et lissez à l’aide d’un couteau ou d’une cuillère, posez éventuellement une feuille d’hostie par dessus et tassez à nouveau.

Remarque : Si votre nougat est trop mou,avant de rajouter les fruits secs vous pouvez le dessécher au bain-marie, pour cela mettre le nougat dans une casserole sur feu très doux (sur ma plaque à induction th 1) et le dessécher en remuant constamment avec une cuillère en bois en veillant bien à ne pas brûler. A défaut de plaque électrique, ce desséchage de la masse peut être réalisé au bain-marie en posant le récipient sur une casserole d’eau en ébullition.
Quand la masse se détache du fond, la température idéale est atteinte.
Retirer du feu puis rajouter les fruits secs avec une cuillère en bois. (Bernard Dauphin)

Laissez refroidir au réfrigérateur ou dans votre cuisine s’il fait frais puis coupez en morceaux à l’aide couteau (j’ai trempé la lame dans de l’eau bouillante pour que ce soit plus facile et j’ai fait des croisillons au dessus de mes nougats)

Remarque
Le nougat a tendance à se ramollir si on le conserve quelques jours sauf si il a été bien desséché donc ne le conservez pas trop longtemps ou enrobez le de chocolat noir

Pour plus d’explications : recette sur le blog piroulie

Le nougat blanc peut être fait sans problème pendant pessah car ne contient aucun ingrédient « hametz » ou pour la mimouna en guise de zaben.

Voilà j’espère que cette recette vous aura plu et vous servira peut-être.

Naomie

Saumon aux pois chiches ou saumon à la marocaine

61482_10151273647789043_57808033_n

Bonjour à tous,

Voici la recette du fameux saumon à la marocaine. Le saumon reste fondant, les pois chiches subtilement piquants, de petits poivrons goûteux, le tout sur un confit d’oignons citronné parfumé à la coriandre, un classique à la maison depuis des générations en guise de poisson de shabbat. On ne s en lasse pas! 

Saumon aux pois chiches (aussi appelé saumon à la marocaine)

Un bocal de pois chiche, retirer les peaux, bien égoutter, assaisonner avec une cc d’harissa, sel, un peu de cumin, huile d’olive, un peu de citron et coriandre fraîche.
Faire griller un poivron (ici orange pour changer du rouge)
Ensuite dans une poile assez profonde pour laquelle on a un couvercle qui convient, faire revenir un oignon puis le faireconfire avec un peu de sucre en poudre. Couper une tomate fraîche + un peu de coulis de tomate, sel, poivre, coriandre (pas beaucoup de coriandre y’en a déjà dans les pois chiches) un demi citron coupé en morceau à déposer par ci par là ou le jus d’un petit citron. Laisser un peu mijoter cette sauce et y dépose les pavés de saumon, le poivron grillé qu’on aura coupé en 4, les pois chiches, un fond d’eau (mais vraiment un fond), couvrir 7-8 min puis découvrir laisser mijoter jusqu’à évaporation.

Pour celles et ceux qui connaissent la recette du poisson à la marocaine vous verrez que j’ai un peu modifié la recette principalement concernant le temps de cuisson du saumon que je trouve trop long dans la recette d’origine.

Cette recette est l’une de mes recettes préférées, essayez vous comprendrez 😉

Naomie

Pizza maison

pizza maisonpizza thon fromage pizza3 pizza2

Quoi de meilleur qu’une bonne pizza maison à la pâte moelleuse et savoureuse ! La recette est celle de maman testée et approuvée depuis plus de 40 ans. Alors la voici la voilà, enjoy !

Recette pour la pâte

(peut s’utiliser aussi pour faire des petits pains, pains hamburgerpains aux raisins, pains en escargot, pains suisses)

La recette :

1kg farine

1 cube de levure

1 sachet levure alsa

1/2 verre de sucre en poudre (verre en plastique 20cl)

1/2 verre d’huile de tournesol (verre en plastique 20cl)

2 œufs

2 cuillère à soupe de sel

Environ 60cl de lait de soja tiède ou du lait pour une recette halavi (au lait)

Mettre tous les ingrédients sauf le sel et le lait dans le bol du kenwood. (J’utilise pour pétrir un robot Kenwood mais vous pouvez sans problème suivre la même procédure pour celles et ceux qui pétrissent à la main).

Mélanger tous les ingrédients avec une grande cuillère en bois. Ajouter 20cl de lait de soja tiède, mélanger à nouveau avec la cuillère puis on passe le relais au kenwood. Placer le bol et le crochet sur le kenwood, positionner à la vitesse numéro 4 le mélangeur, ajouter petit à petit le lait tiède jusqu’à former une pâte

Ajouter le sel.

Pétrir la pâte au kenwood environ 10 min à la vitesse 5/6 (rapide). (15 min pour un pétrissage énergique à la main)

Ajouter un peu de lait pour faire travailler à nouveau la pâte.

La pâte doit être lisse, bien souple et collante.

Texture de la pate avant de la laisser lever
Texture de la pâte avant de la laisser lever

Saupoudrer de farine, couvrir de film alimentaire, couvrir d’un linge propre et laisser lever 1h/1h30

La pâte doit au moins doubler de volume :

La pâte a bien levée
La pâte a bien levé

Pour la sauce tomate maison : faire revenir 2 oignons moyens dans une huile bien chaude, en fin de cuisson saupoudrer de sucre en poudre pour caraméliser les oignons. Ajouter une grande boite de tomates pelées (sans le jus uniquement les tomates), 50cl de coulis de tomate, une petite boite de concentré de tomate, sel, paprika. Couvrir laisser mijoter, surveiller, mélanger régulièrement.

Une autre recette de sauce tomate que j’aime encore plus : https://naomiecook.wordpress.com/2014/11/23/sauce-tomate-ail-et-herbes-de-provence-pour-pizza-chausson-au-thon/

Préparation de la pizza : avec un kilo de farine je forme 4 grandes pizzas. Diviser la pate en 4, étaler au rouleau, la déposer sur la plaque surmontée de papier sulfurisé, la piquer à la fourchette, laisser reposer 30min, la pâte va gonfler. Même procédé pour les 3 autres morceaux. Enfourner à 180 pendant 15 min puis garnir de sauce tomate, olives, thon, anchois, câpres, un œuf cru au milieu … et enfourner à nouveau à 180° pendant 15 min (temps de cuisson à adapter selon les fours).

Sortir la plaque la recouvrir d’un linge propre, laisser tiédir avant de servir.

Bon appétit 😉

Naomie